Demande de rappel auprès de nos conseillers
Merci de renseigner votre nom et votre numéro de téléphone afin que nous puissions vous rappeler

Achat avec revente d'un bien actuel

Dans près de 40 % des cas d’acquisition de logement, les personnes revendent leur bien immobilier pour pouvoir en financer un nouveau.

En effet, alors que la majeure partie des futurs acquéreurs souhaitent vendre le premier bien immobilier avant d’acheter le nouveau, ceux-ci se retrouvent confrontés à un problème de synchronisation entre la date de vente et la date d’achat.

C’est pourquoi, les professionnels du crédit ont mis en place un "crédit relais". C'est en fait une avance de la banque pour l'acquisition de votre logement.

Quel est sont fonctionnement ?

Vous avez besoin dans l’immédiat de la somme immobilisée dans votre propriété actuelle pour acheter votre nouveau logement. La banque va vous avancer une partie de la somme nécessaire à l’acquisition du bien immobilier, sous la forme d’un prêt relais, qui sera remboursé lors de la vente de votre bien immobilier.

Selon les banques et les diverses formes de prêt relais, il vous sera accordé entre 60 et 80 % de la valeur du bien à vendre pour une durée comprise entre 1 et 2 ans (après déduction de votre crédit en cours).

De plus on distingue deux types de crédits-relais :

  • Le crédit-relais dit "sec". Il est utilisé pour les transactions où le prix d’achat du nouveau bien immobilier est inférieur au prix de vente de l’ancien. Ce produit, pas assez rentable pour les banques, n’est pas souvent proposé.
  • Le crédit-relais associé avec un autre prêt long terme. Celui-ci prend en compte les transactions où le prix d’achat est supérieur au prix de vente.

Il existe deux options de remboursement :

L’emprunteur ne rembourse que les intérêts du crédit, dans l’attente de la vente de son bien immobilier pour rembourser le capital en une seule fois.

Cette formule est la plus économiquement avantageuse, mais présente une contrainte, celle de devoir supporter les charges de remboursement du crédit en cours, lequel a servi à l'acquisition du nouveau logement (bien immobilier ancien ou neuf).

L'emprunteur rembourse intérêts et capital seulement lors de la revente du premier bien immobilier.

Dans la majorité des cas, le futur acquéreur revend un bien pour en acheter un autre plus grand, souvent plus cher et nécessitant donc de faire un nouveau prêt.

Cette solution permet de faire face sans difficultés aux échéances de crédit de son nouveau prêt immobilier.

L’emprunteur dispose alors de 12 à 24 mois pour vendre son bien. Lorsque la vente sera réalisée, la somme s’imputera sur la nouvelle acquisition sous forme de remboursement anticipé d’une partie du crédit, sans pénalité.

Les banques ont donc mis en place ce prêt, permettant ainsi de couvrir la totalité du montant de la nouvelle acquisition, et dans certains cas les frais de notaire.